Avignon

le premier pape qui s'installa à Avignon, Clément V
le pape Clément V

 

Quelques mots d'HISTOIRE

Le site est occupé dés le néolithique ; dans l'antiquité, elle reste capitale des Cavares, peuple celto-ligure jusqu'à la conquête romaine et devient une colonie romaine florissante.

Le moyen age est agité, avec sa succession d'invasions et de sièges.

Différent ponts seront construits sur le Rhone, mais c'est le pont construit au XII eme siècle qui donnera à Avignon un rôle économique important, c'est le seul passage au sud de Lyon. Le pont saint-Bénezet fait alors 900 m de long avec 22 arches ; les crues successives en font un chantier permanent, seules 4 arches subsistent aujourd'hui.

Au XIV eme siècles, devant l'insécurité qui règne à Rome, le pape Clément V décide de s'installer provisoirement à Avignon, en raison en particulier de la proximité du Comtat-Venaissin, propriété de l'église. Finalement, entre 1309 et 1403, 9 papes se succéderont, donnant un élan sans précédent à la cité.

Avignon devient une cité de premier plan, tant économique qu'artistique et se pare d'édifices religieux.

Elle reste ensuite sous tutelle pontificale et ce n'est qu'à la révolution qu'Avignon et le Comtat-Venaissin sont rattachés à la France. 

  

 

1000 spectacles et plus pour le festival d'Avignon, la concurrence est rude, il fait bon de relaxer le soir au calme du clos des Sorgues
Affichage intensif pour le festival OFF d'Avignon

En septembre 1947, Jean Vilar, directeur du TNP (Théâtre National Populaire) joue 3 pièces de théâtre dans la cour d'honneur du Palais des Papes, en marge d'une grande exposition d'art contemporain. Aux mois de juillet des années suivantes, il renouvelle l'expérience. Dans les années 60, d'autres lieux accueillent des spectacles comme le cloître des Carmes, et celui des Célestins. Dans les années 70, des spectacles de plus en plus audacieux seront présentés par des artistes tels qu'Ariane Mnouchkine, Peter Brook... Parallèlement, des troupes non invitées officiellement investissent la ville, donnant naissance au festival OFF. Aujourd'hui le festival propose sur 3 semaines en juillet une quarantaine de spectacles IN et plus de 1.000 pour le OFF, c'est le plus grand festival de théâtre au monde, et la ville est complètement transformée, les restaurants sont ouverts 7 jours sur 7 jusque tard dans la nuit, tous les lieux sont transformés en théâtre (écoles, cinémas, chapelles...) et les artistes déambulent dans les rues pour promouvoir leurs spectacles. C'est un moment magique d'échanges et de découvertes. 

 

En 2016, la 70ème édition se tiendra du 6 au 24 juillet pour le IN et du 7 au 30 juillet pour le OFF.

Au premier plan, l'opéra d'Avignon et l'hôtel de ville à sa gauche, Avignon n'est qu'à 15 km des chambres d'hôtes du clos des Sorgues
La place de l'horloge le soir, l'opéra et l'hôtel de ville

Capitale du Vaucluse, Avignon possède un patrimoine historique incroyablement riche dont une partie  est classé au patrimoine mondial de l'Unesco : le Palais des papes, plus grand palais gothique du monde, les remparts, les vestiges du  Pont Saint-Bénezet, ainsi que la facade de l'Hôtel des Monnaies et la cathédrale Notre Dame des Doms. Un ensemble majestueux qui impressionne fortement les visiteurs en arrivant sur la place du Palais des Papes !

Le palais des papes, plus grand palais gothique au monde, à 15 minutes de la chambre d'hôtes le clos des Sorgues
Le palais des papes à Avignon, éclairage nocturne

 

Le Palais des Papes : chef d'oeuvre d'architecture gothique du XIVème siècle, c'est la visite incontournable d'un séjour en Avignon. La visite démarre par la cour d'honneur, haut-lieu du festival de théâtre. Plusieurs visites guidées sont organisées en saison, sinon vous pouvez vous munir d'audioguides en plusieurs langues. 

Le palais des papes à Avignon
Le palais des papes, plus grand palais gothique au monde

 

Ne manquez pas la Salle du Grand Tinel, la salle du Consistoire, la superbe chapelle Saint-Jean avec ses fresques de Giovannetti, peintre officiel du pape Clément VI, la chapelle Saint-Martial et la Chambre des Papes dont l'art décoratif du XVIe siècle semble étonnement contenporain. La montée au sommet de la tour de la Gâche offre une vue panoramique sur les toits et le pont Saint-Bénezet.

Le jardin des Doms à Avignon domine le Rhône
Vue dominante des jardins des Doms

 

Le Jardin des Doms et la Cathédrale : Agréable jardin avec une vue incroyable sur le Rhône, le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail, et Villeneuve-lez-Avignon située juste en face, le jardin des Doms constitue une promenade très agréable en prenant un peu de hauteur (30 mètres !). La cathédrale Notre-Dame des Doms est le plus vieil édifice religieux d'Avignon. Edifiée au XIIe siècle mais remanié au XIXème, il faut admirer la grande nef romane. Dans le coeur, un siège de marbre blanc du XIIe siècle a accueilli les papes d'Avignon. Une chapelle abrite le tombeau de Jean XXII (1345).

La livrée Ceccano est un magnifique témoignage de la splendeur des palais des cardinaux. Habitée par le Cardinal Ceccano de 1333 à 1350, puis par des jésuites au XVIe siècle, elle a servi de lycée après 1810. La bibliothèque municipale d'Avignon y est installée depuis 1982. Vous pouvez accéder aux salles de lecture du 1er et 3ème étage et y remarquer les superbes plafonds peints et les fresques murales très bien conservées. 

L'église saint-Didier à Avignon
l'église saint-Didier

 

L'église Saint-Didier, à deux pas de la Livrée Ceccano,  est un magnifique exemple d'architecture gothique provençal. Edifiée au XIVe siècle, elle comporte peu d'ouvertures à cause du mistral. Son clocher massif est très harmonieux et l'église renferme quelques trésors tels que les reliques de Saint-Bénezet,constructeur du Pont d'Avignon et un superbe retable du XVe siècle commandé par le Roi René.

L'église Saint-Pierre à Avignon
L'église Saint-Pierre

 

 

L'église Saint-Pierre fut bâtie en 1358 sur une des plus anciennes église d'Avignon et possède une superbe façade de style gothique flamboyant avec de magnifiques portes en noyer massif sculptées par Antoine Volard en 1551. L'église se trouve sur une place très pittoresque pavée de galets de la Durance.

 

Le Pont Saint-Bénezet : qui ne connait pas la célèbre chanson "sur le Pont d'Avignon" et pourtant on n'y a jamais dansé dessus mais bien dessous, dans les guinguettes de l'île de la Barthelasse. C'est le pont le plus ancien jamais construit entre Lyon et l'embouchure du fleuve. L'ouvrage a été construit de 1177 à 1186 et comportait 22 arches, dont il n'en reste que 4. On peut y découvrir deux chapelles, l'une dédiée à Saint-Bénezet, la seconde à Saint-Nicolas. 


Les remparts d'Avignon
Avignon entourée de remparts

Les remparts : Edifiés au XIVe siècle pour protéger la cité papale des pillards mais aussi des nombreuses crues du Rhône, c'est le pape Innocent VI qui commence les travaux en 1355. Ils seront terminés en 1370 sous l'autorité du pape Urbain V. Longs de 4.300 mètres, 7 portes au moyen-âge permettaient d'entrer dans la ville. Aujourd'hui, il en existe 14. Les eaux de la Durance et de la Sorgue alimentaient les fossés mais sont aujourd'hui comblés et transformés en espaces verts ou en parkings.

Au XIXe siècle, ils ont failli être détruit pour y faire passer un chemin de fer ; heureusement, en partie grâce à Prosper Mérimée, conservateur des monuments historiques, ce projet fou a été abandonné et les remparts précieusement conservés !

  

Découvrit Avignon, c'est aussi circuler dans les rues étroites bordées de belles maisons,  découvrir le nez en l'air, s'asseoir à une terrasse de café pour profiter du soleil.

Plusieurs visites thématiques sont disponibles à l'office de tourisme de la rue de la République. Nous avons aussi quelques exemplaires de la brochure "Avignon Pass" au Clos des Sorgues, n' hésitez pas à nous demander. Il est très agréable de se promener dans la ville, de découvrir les jolies places - il y en a près de 40 - les nombreuses églises,  les palais de cardinaux, les maisons, les chapelles, les rues étroites.

 

 

 

Un de nos endroits préférés, la rue des teinturiers, à l'est de la ville, est un lieu plein de charme. Calme hors saison, l'atmosphère change radicalement en juillet pendant le festival et la rue devient un lieu branché avec ses nombreux petits théâtres, ses énormes platanes, sous lequel les terrasses de cafés se remplissent au bord de la Sorgue et de ses roues à aube.

 

 

 

 

Son nom vient des fabriques d'indiennes (tissus) installés dans le quartier au 18e siecle. Pendant le festival, les restaurants sont ouverts 7 jours sur 7 jusque tard dans la nuit et l'ambiance est au rendez-vous...


La place des Corps-saints à Avignon
La place des corps-saints avec ses terrasses animées

Tout à côté, on s'attardera sur la place des corps-saints ; pour la petite histoire, ce lieu abritait un cimetière des pauvres dans lequel fût inhumé au XIVe siècle le cardinal Pierre de Luxembourg. Sa famille y fit construire plus tard une église, l'église des célestins, pour abriter ses reliques : la place devint alors place du corps-saint, attirant de nombreux pèlerins. Ce n'est qu'au XVIIe siècle, après le transfert des reliques de Saint Bénezet, que la place devint place des corps-saints. Les reliques ont été déménagées plusieurs fois, profanées et les reliques sont désormais réparties entre les cathédrale notre-dame  des Doms et église Saint-Didier.

La place est très agréable, platanes, cafés , restaurants et est très animés pendant le festival.

Place des Carmes dans un quartier tranquille d'Avignon
La place des Carmes ombragée de platanes

 

 

Découvrez également la charmante Place des Carmes, située dans la quartier de la Carreterie où de nombreux restaurants étalent leurs terrasses dès les premiers rayons de soleil. Un marché aux fleurs  s'y tient tous les samedis. On peut visiter le cloître et l'église de l'ancien couvent du XIVe siècle. C'est un endroit un peu oublié des circuits touristiques et pourtant très plaisant.

 

Sur la place Pie, un immense mur végétal recouvre la façade Nord des Halles depuis 2005. Oeuvre vivante de Patrick Blanc, chercheur et botaniste, ce mur végétal mesure 11,50 mètres de haut sur 30 mètres de large. Le marché se tient aux Halles tous les matins jusqu'à 13 heures et on y trouve les meilleurs commerçants de bouche de la ville. Des cours de cuisine y sont dispensés le samedi matin à 11 heures. Un marché à la brocante se tient place Pie tous les mardi et jeudi. 

La place Pie à Avignon
La place Pie et le mur végétal des halles qui abritent de très appétissants commerces de bouche
Chapellerie à Avignon depuis 1860
La chapellerie Mouret

 

 

 

 

 

Dans la zone piétonne, rue des Marchands, vous pouvez voir la Chapellerie Mouret, seule et unique chapellerie de France classée aux Monuments Historiques. La boutique a gardé intégralement son décor d'origine de 1860.

Un petit train touristique part de la place du palais des Papes et peut vous emmener pour une visite d'environ 40 minutes incluant les principaux monuments, le rocher des Doms, la place Crillon, la rue Joseph Vernet, la place Saint-Didier et la place Saint-Pierre. Les départs se font toutes les 20 minutes.

Avignon propose une dizaine de Musées dignes d'intérêt


Le musée du petit palais à Avignon
La vierge à l'enfant de Boticelli

 

 

 

 

 

Le Musée du Petit Palais : situé à l'extrémité Nord de la Place du Palais des Papes, ce musée est installé dans l'ancienne demeure des archevêques, construite en 1320. Cet ensemble unique en Europe est  l'une des plus belles collections de primitifs italiens (du XIIIe au XVIe siècle) hors d'Italie.

 

Vous pourrez y découvrir des chefs d'oeuvre tels que "la Vierge et l'enfant" de Botticelli ou "la Sainte Conversation" de Carpaccio. De superbes fresques ornent encore les murs et on peut y voir de superbes plafonds. Un charmant restaurant/salon de thé situé dans un jardin caché entre les murs historiques constitue une halte romantique.

 

 

 

Le musée Calvet

Le musée Calvet à Avignon
Le musée Calvet au sein de l'hôtel Villeneuve Martignan
Sur le Zinc, oeuvre du musée Calvet à Avignon
Sur le Zinc de Maurice Vlaminck

 

 

 

 

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de la Fondation Calvet présente des collections archéologiques, ethnographiques, des dessins, peintures et sculptures du 15ème au 20ème siècle.

Les oeuvres sont hébergées dans le très bel hôtel particulier  Villeneuve Martignan, construit au 18ème siècle.

 

Le musée lapidaire à Avignon
Jeune fille élevant une poupée, collection grecque du musée lapidaire

 

 

 

 

Le musée lapidaire

 

 

 

Dans la chapelle du collège des Jésuites, construite au 17ème siècle, est présentée la collection archéologique de la fondation Calvet.

Des antiquités gauloise, grecques et romaines s'offrent aux visiteurs.

 

 

 

Le palais du Roure

Le palais du Roure à Avignon
Le palais du Roure

 

 

Situé tout à côté de la place de l'horloge, ce bel hôtel particulier du 15ème siècle est désormais un musée d'art et d'histoire provençale.

La demeure est meublée et présente différentes collections,  des costumes,  peintures,  traditions,  ainsi que l'histoire du palais et de ses habitants.

 

 

Le musée Requien à Avignon
Le musée d'histoire naturelle Requien

 

Le musée Requien

 

C'est le musée d'histoire naturelle d'Avignon ; même s'il est de taille modeste avec ses 8 salles,  il rassemble de riches collections botaniques, zoologiques, géologiques et paléontologiques (c'est le 5ème herbier de France avec 450 000 échantillons et il comprend 1 million de spécimens tous domaines confondus)

Le musée doit son essor à Esprit Requien, naturaliste célèbre à son époque (1758-1851)

 

 

Le musée Angladon

Paul Cézanne, musée Angladon Avignon
Nature morte au pot de gré, Paul Cézanne

 

 

Le musée occupe un bel hôtel particulier du XVIIIe siècle, aménagé comme une maison d'amateur d'art.

 On y découvre dans un cadre intime la riche collection de tableaux et d’objets d’art héritée du couturier Jacques Doucet (1853-1929) qui était un des précurseurs de la haute couture. 

 

Onze salles se succèdent pour  un parcours allant de la Renaissance aux grands maîtres du XXe siècle. 

La collection Lambert à Avignon
La collection Lambert

 

 

La collection Lambert

 

Hébergée dans les très beaux hôtels particuliers de Caumont et Montfaucon, la collection Lambert présente les oeuvres contemporaines du marchand et collectionneur d'art Yvon Lambert.

 

Les amateurs apprécieront l'exposition permanente et les expositions temporaires d'artistes actuels.