Aix-en-Provence


Il faut environ 1 heure pour rejoindre Aix-en-Provence au départ du Clos des Sorgues

La statue du roi René devant l'hôtel du Poët
L'hôtel du Poët derrière la statue du roi René à l'extrémité du cours Mirabeau

Un peu d'histoire...

Il y a 2000 ans, la région est occupée par les Celto-Ligures, dont la capitale politique est établie à Entremont à quelques kilomètres du centre d'Aix.

Les Grecs de Massilia se sentent menacés par la prospérité de ces tribus et font appel aux Romains ; ceux-ci ne se font pas prier et Caïus Sextius détruit Entremont et fonde Aquae Sextius en référence aux sources thermales locales.

Aix devient une colonie romaine prospère puis connait le développement du christianisme et les invasions barbares.

Aix renait avec la création du royaume de Provence. Elle devient résidence des comtes de Provence en 1182. La ville connait une période faste jusqu'au XVème siècle, l'université est crée et le roi René en fait une ville culturelle et artistique importante.

 

 

Le cours Mirabeau à Aix-en-Provence
Le cours Mirabeau

 

 

En 1481, le royaume de Provence est rattaché à la France, mais il faudra attendre les XVIIème et XVIIIème siècles pour qu'Aix-en-Provence connaisse un nouvel élan social et urbain, avec la création de nouveaux quartiers et la construction de près de 200 hôtels particuliers.

 

En 1650, le parlement ouvre un cours à carrosses à l’emplacement des remparts abattus, rebaptisé au XIXe siècle cours Mirabeau.

L'hôtel de ville d'Aix-en-Provence
L'hôtel de ville et la tour de l'horloge

 

 

Aix-en-Provence reste ensuite à l'écart de la révolution industrielle, mais réaffirme sa vocation universitaire et culturelle ; deux personnages ont contribué à cette image de la cité, Emile Zola et Paul Cézanne.

 

 

 

 

 

Pour les habitants d'Aix-en-Provence, le cours Mirabeau est un petit "champs élysées" ombragé de platanes et bordés d'hôtels particuliers.

 

 

 

 

De nombreux cafés accueillent le promeneur, le plus ancien, "les deux garçons" fut fondé en 1792, il était le rendez-vous des intellectuels et Paul Cézanne y avait ses habitudes.

Le cours Mirabeau, une des 3 fontaines
Le cours Mirabeau

La cathédrale Saint-Sauveur à Aix-en-Provence
La cathédrale Saint-Sauveur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En parcourant la ville, on découvrira de nombreuses fontaines, l'hôtel de ville et la tour de l'horloge, la cathédrale saint Sauveur

La place d'Albertas à Aix-en-Provence
La place d'Albertas

 

 

 

 

 

La place d'Albertas possède le charme du passé

L'hôtel de Caumont
L'hôtel de Caumont

 

 

 

L'hotel de Caumont, achevé en 1745 et dont la restauration a été inaugurée en 2015, présente des expositions intéressantes et 2 pièces meublées, le salon de musique et la chambre de Pauline de Caumont.

Une des 12000 oeuvres du musée Granet
La Sainte-Victoire par François-Marius Granet, au musée Granet

 

 

Le musée Granet est le plus important musée de la ville.

Il se décline en deux sites, le musée Granet avec une collection de 12000 oeuvres, dont 9 réalisées par Cézanne et le musée Granet XXE qui présente la collection Jean Planque avec quelques oeuvres des plus célèbres peintres du XXème siècle.

La ville est marquée par l'empreinte de Paul Cézanne, et on pourra visiter plusieurs lieux marquants de la vie du peintre, l'atelier Cézanne, à 1,5 km du centre ville, la bastide du jas de Bouffan où il s'inspira pendant près de 40 ans et les carrières de Bibémus, qui offrent une promenade agréable et évocatrice ; c'est ici que le cubisme est né, inspiré par les formes rocheuses marquées par le travail de l'homme.